Non classé

Tout savoir sur le métier d’hôtesse d’accueil

Les entreprises privées et publiques connaissent une expansion considérable avec l’essor de l’auto entrepreneuriat. Cet état de choses est la raison pour laquelle le métier d’hôtesse prend de plus en plus d’ampleur. Le présent article fait une brève présentation du métier d'hôtesse d’accueil en mettant l’accent sur les prérequis et les débouchées possibles.

Description

L’hôtesse d’accueil est une personne dont le rôle est la réception et l’information du public. Les spécificités de sa fonction varient selon le lieu et l’entreprise qui emploie. Au sein d’une entreprise, son rôle est d’orienter les visiteurs dans les locaux et les clients vers les services compétents. Dans les foires, elle sert aussi d’interprète en plus de s’occuper de l’accueil. Dans l’hôtellerie et le tourisme, l’hôtesse informe les éventuels clients sur les frais d’hébergement et les incite à séjourner sur place. Elle gère les réservations des chambres par les clients. De manière générale, les principales qualités recherchées chez cette dernière sont l’ouverture et le goût du contact, une excellente élocution, la maîtrise d’au moins une langue étrangère et la courtoisie à tout instant. Pour plus de détails sur les qualités recherchées allez sur le site inegalitessociales.com.

Quelle formation ?

Il est possible d’être recrutée en tant qu’hôtesse sans avoir de qualifications. Néanmoins, ce métier est accessible avec un Bac professionnel en métier de l’accueil ou un Bac Pro en Service Aux Personnes et Aux Territoires ou encore un BTS en tourisme.

Salaire et évolutions possibles

Qu’elle soit dans le public ou le privé, une hôtesse d‘accueil perçoit le SMIC et son salaire peut atteindre 1800 euros. Avec de l’expérience, une hôtesse d’accueil peut devenir chef d’hôtesses. De nombreuses possibilités de reconversion sont envisageables si l’hôtesse d’accueil possède déjà un bon niveau linguistique et en culture générale. Elle est également apte aux métiers comme le tourisme, l’hôtellerie, le commerce et le secrétariat.