Non classé

Comment faire face à une gestion de crise ?

Au sein d’une entreprise, une crise peut se survenue à tout moment et de plusieurs façons. Les crises peuvent être liées à des causes internes : forte baisse d’activité, problèmes de trésorerie, démissions multiples, départs de salariés, perte de clients clés, absences de managers, voire pics d’activité inattendus et incontrôlables… Des facteurs externes peuvent également conduire à des situations de crise sociale, qui menacent l’existence même de nombreuses sociétés, comme l’a montré la crise sanitaire actuelle du Covid-19. Ainsi, d’une manière générale, une crise est un événement inattendu d’une nature particulière qui perturbe l’activité et met en péril l’existence même d’une entreprise. Ainsi, une gestion de crise mal maîtrisée peut avoir des conséquences très graves et néfastes. La gestion de crise doit être gérée de manière stricte, très pragmatique en suivant de bonnes pratiques.

Adopter la bonne attitude en mettant en place une cellule de crise

La meilleure stratégie pour résoudre la gestion de crise en entreprise est bien sûr d'avoir un bon état d’esprit. En fait, l’engagement émotionnel, le manque de prévoyance et le stress peuvent influencer les décisions et affecter l’efficacité des actions. Par conséquent, il est nécessaire de prendre du recul par rapport à la situation et de faire preuve d’un grand sang-froid. Les équipes sont souvent motivées lorsque les dirigeants abordent les crises avec confiance et optimisme. En effet, cela les rassures. L’équipe de crise doit faire assoir les dirigeants et décideurs clés de l’entreprise pour faire face aux menaces. L’équipe travaillera sur la gestion de crise et élaborera des plans d’action très efficaces afin de confirmer les décisions stratégiques. Faire appel à la sagesse collective au sein d’un groupe permet d’éviter les décisions hâtives et d’assurer un bon pilotage de la gestion de crise.

Effectuer un diagnostic détaillé et mettre en place un plan de gestion de crise

Bien que les crises soient souvent urgentes, il faut prendre le temps d’établir les mesures possibles pour régler la situation. Dès le premier signal d’alerte, il est nécessaire de convoquer les responsables des grands services pour faire le point à tous les niveaux de l’entreprise (états financiers, performances opérationnelles, etc.). L’équipe de crise devra prendre le temps de mettre en place un plan d’action réfléchi et pertinent pour relever les défis rencontrés. Cela peut conduire à des décisions difficiles (comme le licenciement). Le plan d’action doit d’abord éliminer les risques et les menaces pesants sur l’entreprise en cherchant à mettre de l’ordre. En revanche, en temps de crise, les benchmarks sont souvent chamboulés. Il est donc capital de se recentrer sur des valeurs sociales qui serviront d’ancrages et de références pour les actions entreprises.