Non classé

Business : avantages et inconvénients du e-commerce

Le e-commerce est une manière de faire du commerce grâce à l'Internet via un site de vente en ligne. C'est le fruit de l'une de ces avancées de la technologie qui apporte aujourd'hui une énorme évolution dans le monde business. Vous pouvez désormais vendre grâce à l'e-commerce. Et cette manière d'avoir son gagne-pain présente des avantages ainsi que des inconvénients que voici.

Les avantages du e-commerce

Le e-commerce présente beaucoup d'avantages et pour en savoir plus, cliquez ici. Chez les entreprises, grâce à l'e-commerce, elles peuvent se faire des millions de clients dans un bref délai. En effet, la vitrine virtuelle créée n'est pas pour une seule région comme ce que vous constatez dans le commerce physique. Le site de vente en ligne donne accès à tout le monde pour visiter et passer sa commande. Ainsi, le nombre de clients augmente au même moment que le revenu de l'entreprise. Aussi, ces entreprises n'ont plus besoin de recruter ni de faire des publicités pour fonctionner et se faire connaître. Au niveau des clients, il y a une facilité de passer sa commande, quels que soient le lieu et l'heure. Ils ne sont plus confrontés à un problème d'heures d'ouverture et de fermeture comme dans les boutiques physiques. Et dès que la commande est passée, la livraison se fait dans un bref délai.

Les inconvénients du e-commerce

Chez les entreprises, il se pose un problème de communication sur la vitrine virtuelle. En effet, les entreprises ont du mal à récolter les avis et les doléances des clients sur leurs produits. D'autant, plus que tout, se passe en ligne, il n'y a pas du tout de communication. Ainsi, pour y remédier, ils vont devoir mener des enquêtes et cette procédure nécessite un peu de tapage. Aussi, le site de vente peut avoir par moments quelques brouillages techniques. Et si cela arrive, ça diminue la clientèle et rabaisse le revenu de l'entreprise, surtout quand la panne dure. Au niveau des acheteurs, il se pose également un problème de communication sur le prix. Dans les boutiques physiques, les clients ont l'habitude de débattre avant de payer. Mais ici, ils n'ont pas cette opportunité, ils achètent en respectant strictement le prix fixé, même si c'est cher. L'autre difficulté est qu'ils n'essayent pas les produits avant la livraison. Et s'il s'agit des vêtements par exemple, si ces derniers ne conviennent pas, ils sont obligés de les garder puisque le paiement et la livraison ont été déjà effectués.