Non classé

04 fausses idées souvent véhiculés par les coachs en business

Il est souvent conseiller d’avoir un coach lorsque vous voulez vous investir dans le business. Mais on se demande si réellement ces coachs apportent toujours une valeur ajouté aux nouveaux entrepreneurs qui leurs fonts recours. Voici 04 fausses idées  souvent véhiculées par les coachs en business.

Vous pouvez démarrer à partir de rien

On entend souvent des coachs en entreprenariat dire que l’entrepreneur peut démarrer à partir de rien. Plusieurs enquêtes réalisées auprès des entrepreneurs à fait ressortir que ceux-ci démarre soit avec l’aide d’un parent, soit avec un prêt bancaire ou encore sur fond propre. Ceux-ci ont tous révéler que les sommes utilisées pour lancer leurs business n’ont pas été des moindres. Au fait, on dira aujourd’hui que l’entrepreneur peut démarrer à partir de petits moyens puisque plusieurs outils permettent maintenant de réduire les coûts de lancement. Ne vous illusionnez donc pas par cette idée.

Vous devez avoir une idée de projet géniale

La majorité des entreprises qui prospère aujourd’hui sont ceux-là qui ont amélioré des produits ou mieux ont trouvé une manière de vendre. Dire que vous devez avoir l’idée du siècle est fausse. Il faut juste à l’entrepreneur de trouver la solution à un problème par l’amélioration d’un produit, de faciliter la vie aux consommateurs en leur vendant un produit existant d’une autre manière. C’est seulement comme ça que l’entrepreneur est sûr de réussir.

Soyez persévérant et vous réussirai

Bien vrai que la persévérance fait partir des qualités d’un bon entrepreneur, mais cela ne garantis pas la réussite de celui-ci. Une chose est d’être persévérant et l’autre chose est d’être réaliste. En effet, vous pouvez être persévérant à chaque échec, mais ne pas réussir. Si votre produit ne répond pas aux besoins des consommateurs, que vous n’êtes pas dans le bon environnement ou que votre produit est adressé à la mauvaise cible, votre persévérance sera sans effet.

Vous ne pouvez pas cumuler emploi et business

Cette idée est fausse. Robert KIYOSAKI a su bien l’illustrer dans son livre père riche père pauvre. En effet, il est possible d’avoir son business et d’être salarié dans une autre structure. Cela demande juste beaucoup de temps et de rigueur au travail. Encore qu’aujourd’hui plusieurs outils numériques et internet vous permettent de gérer votre business sans y être forcément présent physiquement.

Tous ces concepts sont de fausses idées souvent véhiculés par des coachs. Soyez donc vigilants et sachez faire la part des choses que vous ayez déjà démarré ou que vous nourrissez des ambitions de business.